Permaculture, agroécologie

et autres Rubriques Alternatives associées proposées

La permaculture, telle qu’elle est définie par ses fondateurs, Bill Mollison et David Holmgren ne se résume pas à faire pousser de beaux légumes, même si elle y contribue effectivement.

C’est aussi une manière de vivre de manière perenne, sans endommager ou impacter de mauvaise manière la nature et le vivant. Créer ou recréer un écosystème.

C’est également une manière de vivre entre les hommes, de manière équitable et sociale…

Des façons différentes et respectueuses d’habiter notre terre.

Ce que beaucoup ne font pas, mais j’ai bon espoir, vu qu’il y a de plus en plus de gens qui se lancent dans cette aventure, néo-paysans, d’autres qui souhaitent s’installer en milieu rural, encore plus depuis 2020.

C’est aussi, habiter  différemment, se chauffer autrement et à moindre frais, moins dépenser d’énergie, sont aussi quelques-uns des buts, objectifs du permaculteur.

Il y aura aussi une partie décroissance, économie, circulaire et récupération, de nombreux domaines très intéressants… Le sujet est très vaste, sujet aussi à des polémiques et des points de vue divergents.

Décroître, ce n’est pas retourner à l’âge de pierre comme certains le pense. Pour moi, on a besoin de beaucoup moins de choses que ce que l’on veut nous vendre… Nous fourguer, nous imposer.

Un temps technicien, et utilisant des ordis et internet très largement depuis des années, je n’ai aucun scrupules à rechercher ou utiliser des technologies dans la mesure ou elles respectent un maximum la nature.

Là encore ce sont des sujets à débattre… Mais c’est passionnant non ?

 

 

Des projets alternatifs… Dans le Tarn ou ailleurs !

Partager des idées, des astuces, des vidéos et livres intéressants, mutualiser des objets, des outils, des savoirs, des savoirs-faire et pourquoi pas des projets, petits et grands.

Terrain de jeu actuel, le Tarn, d’abord une coloc débutée l’année dernière  juin 2019 et une recherche de terrain pour la suite, j’ai trop envie d’expérimenter et vivre autrement de manière de plus en plus autonome et plus naturelle.

Pour le moment c’est beaucoup de théorie, un partage de connaissance, de la lecture et des échanges d’idées que je vous propose.

Comme vous je suis confiné, exactement à Lisle sur Tarn.

Au travers d’une association… Pour des bigs projets… Ou plus petits.

Au niveau habitation et même sur un grand terrain, je ne souhaite pas me lancer dans de trop gros travaux étant tout seul, pas besoin d’une maison de 150m², et d’abord j’ai passé l’âge (56 balais faut savoir s’économiser) et tout seul encore c’est moins rigolo !  En habitat ou permaculture, pas besoin d’avoir plusieurs hectares à gérer si on est seul.

Par contre je suis tout prêt à partager.

Je souhaite donc trouver des camarades prêt(e)s à se lancer dans l’aventure, plutôt sous forme associative, mais tout est à étudier.

Un budget ras des paquerettes, mais c’est joli une paquerette ! J’ai aussi quelques contacts pour des terrains.

 

Quelques brèves… Ou pas…

Un point ce 27 janvier 2021

Je souhaite élargir ma recherche à beaucoup plus de régions et même pays que prévu, bien entendu quand tout ce bord.. sera passé.

Quelques personnes m’ont contacté et je les remercie, ensemble peut-être…

La situation actuelle n’est pas un frein à nos discutions ou nos rêves, encore moins je pense.

A tout bientôt !

 

 

Recyclage de l'urine ! Ha c'est bien ça ! Non c'est pas dégeu !

Je devais faire un petit article là-dessus, l’urine contient entre autre du phosphore, élèment qui s’épuise ou est quasiment épuisé dans les réserves mondiales et d’autres élèments précieux pour les plantes.

Un article de Monsieur Christophe Gatineau sur le site Jardin vivant

Dans certains festivals et autre endroits on peut directement uriner dans des bottes de pailles ! Oui oui ! La c’est pour compostage par la suite.

Et l’article sur ID Environnement sur les « Naturinoirs »

Les dernières vidéos visionnées

La toute dernière sur la permaculture, une occasion pour vous peut être de découvrir la sympathique chaine de Rémi – Le Jardin d’Emerveille

Démarrer en perma, en créant une zone fertile à cultiver

 

L’avant dernière vidéo découverte sur le tube, sur l’autonomie et les éco-villages.

Un documentaire sur la chaine Demos Kratos

 

Ha l'eau quoi !

C’était le mois d’août 2020 et bien entendu il faisait très chaud ! Canicule encore, avec une alerte orange dans le Tarn.

J’aimerais entamer avec vous une réflexion sur l’eau en général, et plus spécialement au potager.

Paillage, oyas et autre possibilitées d’arroser, gouttes à gouttes…

Egalement vu dans une association du coin, « Bio Diversité Réenchantée », Marielle a aménagé une partie des cultures sous des canisses.

Je voulais me renseigner justement sur les filets de camouflages, l’idéal étant peut être de planter pas loin sous l’ombre des fruitiers. (Ha zut j’en ai pas !)

C’est pas le tout qu’il pleuve correctement, encore faut il pouvoir stocker cette manne du ciel. Citernes en béton enterrées, toutes prêtes ou maçonnées ? Bassin et lentilles d’eau, pour l’arrosage ? Eviter la trop forte évaporation ? Cuves plastiques sous les goutières.

Il me reste aussi un dernier problème, capter l’eau dans le cas d’un toit très petit ? On ne sait jamais.

Les derniers articles

Le jardin forêt de Fabrice Desjours

Le jardin forêt de Fabrice Desjours

Magnifique et inspirant, de voir ce que l'on peut réaliser en 9 ans à partir d'un sol de type prairie, et encore apparement relativement compacté au départ. Je vous invite à découvrir le Jardin Forêt de Fabrice Desjours à travers l'une de ses conférences. Vous...

lire plus
Séchoir solaire – Fruits et plantes

Séchoir solaire – Fruits et plantes

J'ai décidé de m'attaquer à l'une des réalisations qui m'intéresse bien, à savoir un séchoir solaire. Bon, en vérité je m'ennuie un peu là, lol ! Ayant presque fini le coté rébarbatif du fait de devoir bosser à coté pour parfois des choses qui ne m'intéressent pas...

lire plus

les autres c'est dans les différentes pages... Ou passez par la recherche...

Annonce achat de terrain et/ou construction.

Si vous connaissez un terrain à vendre je suis également intéressé, s’il y a une construction, ou un type constructible, bord de l’eau ou puits. Surface potager 1000 m² – Attention avec un budget maxi d’environ 25000 € – Pensez aussi à la vente à terme pour votre bien c’est sympa et intéressant fiscalement.

Dans le cas ou une association est mise sur pied, le budget est succeptible d’évoluer

Participez, vous êtes les bienvenu(e)s.

Votre mail n’est ni marqué sur le site, ni revendu… Ou je ne sais quoi !

Le site est sécurisé… Il respecte le RGPD Règlement Général sur la Protection des Données.

La page Politique de confidentialité est d’ailleurs en cours de réalisation.

J’utilise des cookies pour suivre les statistiques du blog, juste pour le démarrage je pense.

13 + 13 =